Rapa Nui, le jeu de Pâques !

par Aymeric

Dans Rapa Nui, incarnez le chef d’un clan Rapanui et participez à la grande aventure des bâtisseurs de Moaï . En effet, plus de 900 statues monumentales (les Moaï) furent érigées sur l’île polynésienne de Rapa Nui (l’île de Pâques) avec des coiffes rouges (des Pukao). Avec vos villageois, tentez de devenir le meilleur chef de l’île !

Information générales

Jeu de plateau
De 2 à 4 joueurs
Durée de la partie : Environ 45 minutes
A partir de 10 ans
Prix :  39,90 €
Par  Fabrice Besson et Guillaume Montiage
Illustré par Miguel Coimbra
Édité par Matagot

But du jeu de RAPA NUI

Les joueurs sculptent, transportent et érigent des Moaï pour gagner des ressources, puis transforment ces ressources en offrandes en coiffant les statues. Le joueur qui cumule la plus grande valeur d’offrandes en fin de partie gagne.

Comment va se passer votre partie ?

Rappel : l’objectif est de construire des Pukao (coiffes) sur les Moaï (statues) pour récupérer des points de victoire.
Tout cela se fait en plusieurs étapes, et l’explication vous sera forcément d’une grande aide !

Une partie se déroule en plusieurs tours de jeu composés de 3 phases bien distinctes, les règles ci-dessous sont les grandes lignes des règles du jeu, je vous laisse la surprise pour le reste :

1 – Phase de pose des figurines
2 – Phase de changement d’ordre du tour et de sculpture des Moaï
3 – Phase de transport des Moaï et Pukao

Avant de commencer, il faut savoir qu’à tout moment, vous pouvez, en dépendant les ressources correspondantes, activer des pouvoirs spéciaux grâce aux tuiles “amélioration”. Elles sont au nombre de 4, et sont identiques pour tous les joueurs. Malheureusement vous ne pourrez en utiliser que 3 ! Faites le bon choix !
Ces tuiles sont des avantages pour toute la partie une fois activées. Alors n’oubliez pas de les jouer quand bon vous semble !

PHASE 1 – POSE DES FIGURINES

Chaque joueur possède 3 types de figurines : 1 sorcier (pour modifier l’ordre du tour du jeu),  5 villageois, et 1 chef (que vous pouvez débloquer dans la partie).

rapa-nui-jeu-plateau-test-avis15

Il va falloir choisir entre poser un de ses villageois soit sur une case de l’île, soit sur la carrière de Moaï puis le Sorcier sur l’emplacement d’ordre du tour.

PHASE 2 – CHANGEMENT D’ORDRE DU TOUR / SCULPTURE DES MOAI

L’ordre du tour est mis à jour en fonction de la place des Sorciers. Ce nouvel ordre est effectif directement.

rapa-nui-jeu-plateau-test-avis3

Chaque joueur prend les statues Moaï auxquelles il a le droit selon les sculpteurs qu’il a posé précédemment.
Ensuite il faut transporter les statues jusqu’aux “Ahu“, l’endroit où seront construites les statues.
Précision importante : sur chaque “Ahu” se trouve une tuile qui permet d’activer des pouvoirs utilisables qu’une fois dans la partie. Alors soyez malins et n’hésitez pas à construire des statues sur les tuiles qui vous avantagent !

rapa-nui-jeu-plateau-test-avis4

PHASE 3 – TRANSPORT DES MOAI ET DES PUKAO

Pour les Moaï (ce n’est pas une tribu de Koh-Lanta hein !),  il faut transporter les statues depuis le cratère jusqu’à l’endroit de votre choix où se trouve un de vos villageois “transporteurs” sur la carte. Mais pour cela, il faut qu’il y aie un transporteur d’un bout à l’autre de la chaîne (vous appartenant ou non). S’il manque un transporteur sur le chemin, la statue est perdue… Sinon elle est érigée sur l’Ahu de votre choix.

rapa-nui-jeu-plateau-test-avis7

Si vous passez par un transporteur adverse, vous gagnez la ressource située sur la case de ce transporteur. Si votre statue passe par l’un de vos transporteurs, rien ne se passe. Quand elle est érigée, vous gagnez la ressource indiquée sur la case finale multipliée par la hauteur de la statue (1, 3 ou 5) .

rapa-nui-jeu-plateau-test-avis8

Pour coiffer une statue d’un Pukao, il va falloir faire un trajet entre la Carrière et la case finale où se trouve la statue que vous souhaitez coiffer. Comme pour les Moaï, il faut qu’il existe une chaîne de transporteurs (les vôtres ou ceux des adversaires) pour pouvoir poser la coiffe.

Une fois la coiffe posée, vous pouvez faire offrir des ressources à la statue : il faudra alors dépenser 4 ressources parmi celles que vous avez acquises pour remporter l’offrande correspondante. C’est seulement à ce moment précis que vous remporterez des points de victoires, alors n’oubliez pas de coiffer le plus de statues possibles !

FIN DU TOUR 

Les joueurs récupèrent toutes les figurines, les Moaï et les Pukao érigés restent en place, et un nouveau tour commence en suivant l’ordre du tour déterminé par la position des jetons Animal Totem.

FIN DE LA PARTIE

La partie s’arrête lorsqu’il reste autant ou moins d’ahus innocupés par des Moaï que le nombre de joueurs. Si tel est le cas, la partie s’arrête ! Il ne reste plus qu’à entamer le décompte des points individuels !

rapa-nui-jeu-plateau-test-avis2

 

Ce que je pense de RAPA NUI

C’est Pâques ! Chouette ! Alors au lieu de faire la chasse aux oeufs parce qu’après tout les cloches ne viendront pas de Rome cette année (elles sont confinées, chut !), je vous conseille plutôt d’aller jeter un d’oeil du côté de Rapa Nui.

Alors chose toute bête, mais la carte du jeu est la véritable île de Pâques ! Déjà, vous allez étoffer votre géographie d’un coup d’un seul ! 🙂 Le plateau de jeu est coloré, efficace et nous plonge dans l’histoire de cette île bien particulière. A noter que j’ai une affection toute particulière pour la boîte qui avec ses illustrations incroyables nous transporte directement sur l’île Polynésienne entourée de ses légendes. D’ailleurs saviez-vous que l’île de Pâques appartenait au Chili ? Moi non plus !

Pour entrer dans le jeu lui-même, la pose des figurines peut paraître simple comme chou, mais un véritable jeu d’échecs commence ! En effet, vos décisions seront importantes, car il faudra s’appuyer sur les autres pour construire vos Moaï et vos Pukao. Uun doux équilibre entre construction et transport…

C’est en effet la clé du jeu et de la victoire. La mécanique de transport sera déterminante pour acquérir vos points et triompher en fin de partie !

Le démarrage peut être un peu long, car tant que l’on n’a pas visualisé le transport d’une statue, difficile de comprendre comment les ressources seront acquises. Au bout de 3 tours, tous les joueurs ont très bien compris et de ce fait, tout devient plus compliqué. Une première partie de découverte ne sera pas de trop avant d’attaquer une partie bien sérieuse sans se faire de cadeaux !

Pour le reste, l’apport de ressources est essentiel pour marquer des points de victoire, de ce fait, chaque transporteur sera une véritable mine d’or pour vos adversaires si vous les placez sur des endroits stratégiquement appréciables…. Soyez malins, on ne le répétera jamais assez !

Rapa Nui est donc un jeu très agréable, avec un thème bien marqué qui est assumé que ce soit au niveau du matériel mais aussi des noms (Pukao, Moai, Ahu…), et faussement coopératif, puisque l’on va construire peut-être des Moaï pour les autres…

Il rentre donc dans le lot des jeux stratégiques où il faudra mener la vie dure à vos adversaires, le tout sur des décisions qui pourront être fatales pour la victoire pour vous, ou vos adversaires ! Alors, attention, je vous aurai prévenu, il n’y aura pas d’oeufs en chocolat dans ce jeu..mais vous risquez de tomber sur un os…enfin une statue ! 🙂

Points positifs

Le matériel, de qualité
La stratégie, variable et qui change à chaque tour
Les coups bas, j’adore !
Un bon jeu de plateau comme on les aime
Le thème, vraiment immersif

Points négatifs

La taille des statues, trop rapprochées pour bien distinguer la petite, de la moyenne et de la grande.
Je perds tout le temps (je sais…., mais je boude !)

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Tu pourrais aussi aimer

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir plus

Privacy & Cookies Policy
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x